Moments de vie de classe - La classe ne fonctionne plus

 

3 semaines de galère. Pourtant la période était courte, 5 semaines.

Je n'avais plus envie d'aller à l'école. Me retrouver dans cette classe était pesant. Je rentrais chez moi complètement vidé. Je hurlais sur mes enfants à la moindre incartade, incapable de faire preuve de patience devant le pot de chocolat encore sorti après le gouter, ou un manteau négligemment posé sur le sol en plein milieu de l'entrée…

Qu'est ce qui se passe en moi en ce début d'année ?

J'observais, impuissant, mon comportement en classe.

Cris, moqueries, sarcasmes… de mon fait…

Moments de vie de classe - "C'est pas grave !"

"C'est pas grave !"

S. prononce cela avec empathie, voyant IK. pleurer tandis que nous faisons son bilan de plan de travail.

Moments de vie de classe : La classe part en vrille.

La vrille

Lundi, conseil de classe de 15h10 à 16h00 (fin de l'école).

Tout le monde s'installe dans un brouhaha de chaises et de déplacement, plutôt habituel et assez rapide en cette fin d'année. Je remarque déjà quelques-uns des garçons qui se sont mis ensemble et ont l'air bien plus disposés à rigoler entre eux qu'à travailler ensemble. Je prends note et j'observe.

Moments de vie de classe - Je ne me moque pas

"Arrête de te moquer…"

Une voix peu assurée derrière moi se fait entendre. Cette remarque, elle m'est adressée.

J'étais en train de m'acharner sur un élève, Ja. , qui a du mal à se mettre au travail en autonomie, gêne la classe pendant ces temps de travail d'environ 45 minutes.

J'ai utilisé les institutions, au départ, pourtant.

Moments de vie de classe - Le maitre pleure


Une émotion de joie, intense.
Ça a commencé par des frissons dans la colonne vertébrale, ma respiration qui se raccourcit, se bloque. Ensuite, dans ma tête, toutes mes pensées qui s'orientaient à peu près vers l'idée : " qu'est-ce que c'est beau ! C'est ça que je veux ! Bravo ! Bravo !" Et puis finalement des larmes de joies qui coulent, un sourire qui congratule.
Au point que je demande à Oum si elle accepterait de déclamer son poème à la classe entière. Ce qu'elle fit. Pour un bonheur redoublé.